Le Groupe Séniors

 ASSEMBLEE  GENERALE

C’est ainsi que le Groupe Séniors est réuni le mardi 13 12 2016  sous la présidence d’Odile Doucet entourée du bureau au grand complet, avec la présence de Christine Galiléi, notre maire.

C’est le moment tant attendu de l’AG, partagé par une quarantaine d’adhérents attentifs.

BILAN MORAL  par Odile Doucet: L’année 2016 a été un très bon cru , avec les différentes sorties – toujours appréciées – , en particulier le concert de l’Arbresle en janvier avec la Compagnie Trabucco, suivi de son apéro dinatoire à l’auberge de Saint Just. Puis le superbe voyage de 2 jours à Paris en avril. Ensuite «  un mardi à la campagne » , notre sortie annuelle en juillet à Magny, et enfin la belle visite de Chatillon sur Chalaronne en novembre. L’ambiance est toujours conviviale et souvent même empreinte d’une franche gaité ! Manifestement chacun est content  de participer. Renouvellement du bureau avec le départ – à sa demande –  de  B Goujon du poste de trésorier adjoint, remplacé  par R Moulard qui l’accepte.

BILAN FINANCIER   par Colette Géraud : Les comptes sont équilibrés – heureusement !  –  et la trésorerie positive, ce qui est signe, bien sûr,  de bonne gestion. Quitus est donné à notre trésorière.

A ce jour, le groupe Seniors compte  69 adhérents.  11 personnes non adhérentes ont par ailleurs participé à une ou plusieurs sorties, moyennant le paiement d’un supplément. Dans un esprit de solidarité,  le prix des  cotisations est  inchangé :  10 euros par personne  ou  16 euros par couple

 

ACTUALITES

SORTIE A CLUNY MARDI 2 MAI 2017

C’est à vingt huit que nous nous retrouvons sur la place de l’église à 8 h 15 pétantes pour prendre le départ de notre sortie  en direction de Cluny. Elle télescope – sans dommage –  la fête des classes en VII , puisque les forains et leurs autos tamponneuses sont déjà installés sur « notre » parking !

Départ sous la pluie des 8 véhicules  pour un covoiturage raisonnable et écologique. Les villages défilent, Lamure , Chénelette , St Mamert , Bourgvillain et enfin Cluny après  65 km  et une bonne heure de route serpentant à travers des prairies vertes et vallonnées, entrecoupées de haies vives typiques de la région. Les Charolaises « avachies »  s’y prélassent, tandis que leurs veaux tètent goulûment ou essaient  leurs petites pattes encore toutes neuves … Et c’est la découverte de Cluny ! D’un aperçu sur l’abbatiale? il ne subsiste que  10% du volume initial. Rappelons qu’elle rayonna sur l’Europe du Moyen Age à travers 1200 prieurés rattachés. Plus grande église de la Chrétienté jusqu’au 16 ème siècle, elle aurait pu contenir 2 fois Notre Dame de Paris !!! Indépendante de la papauté  ,  sa communauté, habile conseillère des rois de France ,   fournit néanmoins deux Papes à Rome et Avignon. Elle régna sur le monde intellectuel et religieux de l’époque d’un pouvoir sans partage pendant trois siècles.

La ville,  forte de  5000 habitants au moyen âge, est classée à l’inventaire des  Monuments historiques . Elle dissimule bien ses trésors. Plus de  100 maisons des  12 et  13 ème siècles offrent une concentration sans égale de constructions romanes  à découvrir dans ses rues étroites et silencieuses. Notre guide , d’une voix calme et douce , nous fit partager sa passion pour sa ville, son histoire ,ses belles portes monumentales , ses arcades , jardins , remparts et palais des Abbés commanditaires.

Sur le coup des midi , nous nous retrouvâmes à « l’Etape », restaurant pour groupes. Repas correct et rapidement  avalé , car les chevaux piaffent déjà d’impatience !!! En effet , il est 14 h , et  c’est l’heure de notre RDV aux haras nationaux. Nous apprenons dans le même temps et avec une  grande tristesse  le décès de notre AMI  Jean Mi. Nous avons une pensée émue  pour ses proches.

Le soleil est revenu et nous prenons la direction des haras, en laissant M Rocheray au repos et à l’abri. Pour lui c’était une première difficile . Car les pavés de la vieille ville sont douloureux pour les genoux  d’un jeune homme de  90 ans. Félicitations  M Rocheray.

L’accueil de notre guide est tonique.

Les  haras sont nés sous Louis XIV. Ils ont été transformés et agrandis par Napoléon 1er en 1804, par emprise sur la nef de l’ancienne abbaye. Les haras  (de l’arabe « harem » ) avaient pour vocation – entre autres projets –  de fournir des montures pour les besoins des armées royales ou impériales. Cette « activité » de reproduction a été « abandonnée »au Privé en  2014. Subsiste aujourd’hui une activité de protection et de sauvegarde de certaines races , comtois , auxois , percheron  etc… C’est pourquoi il ne reste plus, à l’heure actuelle,  à Cluny qu’une vingtaine de chevaux. Par contre se développe une activité tournée vers le tourisme et  les loisirs. Elle s’exprime à travers l’organisation de concours, de saut , de dressage et autres manifestations équestres. Puis visite des écuries, présentation des chevaux, découverte de vieilles voitures à cheval et diligences, sellerie etc…

Le séjour se termine par une démonstration de dressage très réussie de la part d’une  jeune stagiaire – d’une grande précision –  en résidence sur le site des haras. Retour à Saint Just après une journée riche d’enseignements et de découvertes, agréable et conviviale, au cours de laquelle les yeux auront été beaucoup sollicités !

Un grand merci aux organisateurs. On en redemande.

SORTIE RANDO A RONNO 28 JUIN 2017

La météo n’était pas très rassurante en ce mercredi matin 28 juin. Il faut dire qu’avec les grosses chaleurs de ces derniers jours, voilà que des averses  et des orages nous étaient  déjà annoncés pour ce début d’après midi. On se croirait presqu’au 15 août !

Néanmoins  14 marcheurs se présentaient à 9 h 30 sur la ligne de départ pour rejoindre Ronno distant de  7 kms, notre destination du jour.

Notre sortie annuelle, toujours très prisée , devait accueillir à l’origine 46 personnes. Mais les désistements de dernière minute – pour raison de santé –  et la concurrence  des « foins » à La Salette , ont limité notre effectif à 42 P. Les « non-marcheurs », mais non handicapés pour autant, se retrouvèrent sur le parking de la SDF ( salle des fêtes) à 10 h 30. Quelques visages absents depuis quelque temps sont de retour. De quoi nous réchauffer le cœur.Joie et bonne humeur sont donc à l’ordre du jour. Ronno n’est qu’à une encablure  et nombre de « chouettes » y ont des amis et des parents. On est un peu chez nous …

A l’arrivée , sur le coup des 11 h , promenade dans le « centre » du village. Entre école et jeux de boules, les parterres sont proprets et le cheminement bien dessiné. Poussons jusqu’au cimetière tout proche. Joliment fleuri, il entoure une chapelle du  17èm siècle, ayant appartenu sans doute aux Comtes de St Victor , seigneurs de Ronno. De chaque coté  de la porte d’entrée, est apposée une plaque commémorative indiquant qu’un couple  de serviteurs du château avait souhaité , par fidélité, être enterré auprès de son maître. Lui,  après 60 ans de bons et loyaux services, elle après  66 ans …. Et , à l’époque , c’était pas les  35 heures ! Poursuivons « le tour du propriétaire » jusqu’à la ferme « Recorbet » où un canard et sa « cacane » explorent avec leur nichée de  10 canetons « l’immense » étang où ces derniers peuvent tester à toute allure, leurs petites pattes,  palmées et toutes neuves.

Puis , nous rejoignons 2 de nos amis ayant anticipé la marche apéritive en passant directement à la phase « apéro » au moment où déboulent nos marcheurs de la  1ère heure. Il est midi pétante ! C’est temps de « grimper » à l’étage du restaurant à l’enseigne «  Comme à la maison », le bien nommé ! Ancien de la SNCF le propriétaire a repris l’établissement il y a tout juste un an… L’accueil est simple mais souriant. Le menu, que le bureau avait concocté,  sera parfaitement exécuté :

Salade Lyonnaise aux noix , jambon et œufs durs émiettés,

Filet mignon en croûte et son accompagnement de ratatouille accompagné d’un gratin dauphinois ( fameux),

Fromage, sec ou blanc,

Fraisier ( sous traité à Delhomme à Amplepuis – Excellent ),

Apéritif, rosé, et rouge viendront compléter ce bon repas.

Nous n’hésitons pas à donner un grand coup de chapeau en cuisine et au serveur qui , à lui seul , a servi et desservi l’ensemble des 42 repas , en risquant la chute à tous les instants dans des escaliers ( échelle de meunier devrais je dire ! ) étroits et dégradés. Pas une demande de vin , d’eau , de petite cuiller manquante qui ne soit restée sans réponse . Et avec le sourire.  Salut l’artiste ! Odile , notre Présidente, avait prévu , fort  justement , d’honorer les conscrits des Classes en VII, en accompagnant le fraisier d’une coupe de champagne . Merci pour ce beau geste. En définitive , nous nous sommes régalés , dans une ambiance conviviale et …. Bruyante . Il faut dire qu’habituellement , ces murs abritent la cantine du village. Alors … ils n’ont pas du être surpris !

Mais les meilleures choses ont une fin et il va falloir entreprendre la descente … par la face nord ! En fait tout s’est bien passé, chacun y allant de son bras ou de ses bâtons de marche pour aider un plus ancien , ou plus vacillant , à rejoindre le plancher des vaches. Devant la pluie battante, nos projets de pétanque resteront au vestiaire. Nous prenons donc la direction de la SDF de St Just d’Avray. Et après une rapide mise en place , notre équipe s’attable , à nouveau , mais cette fois devant un jeu de cartes, de Rumicube ou de Scrabble  en fonction de ses appétences ! Appétit du jeu , quand tu nous tiens !

Il est  17 h – il y a une petite heure, nous étions encore à table – et voilà que sonne déjà l’heure du goûter !!! Nos « Dames » du bureau avaient vraiment pensé à tout ! Un grand merci à elles , qui ne ménagent  ni leur temps ni  leur énergie, et un grand merci  à vous également, amis du Groupe Séniors, qui répondez présents avec spontanéité et empressement et pour la confiance que vous nous témoignez. Longue vie au Groupe Séniors et bon été à vous en espérant que la chaleur sera modérée.

PS :  Jean Marc précise qu’il assurera, une nouvelle fois , dès mardi prochain , une permanence à la salle des « Anciens ».

SORTIE AUX FLORALIES DE BOURG-EN-BRESSE

Notre assemblée est forte de  44 personnes qui ont répondu présent dès  8 h 15 , sauf Noël Faure, pour un forfait de dernière minute. Fraiche le matin ,  6 °, cette belle journée en perspective va se révéler agréable dans l’après midi , autour de  21 °, sous un ciel bleu intense  et un beau soleil de fin d’été.

11 véhicules vont prendre le départ sur le coup des  8 h 30 pour une arrivée , 100 kms plus loin ,  à 10 h 30, après un épisode – sans incident – de quelques kilomètres dans le brouillard ,  dans la périphérie de Bourg en Bresse. Le décor est planté. L’allée d’accès au site est bordée de dunes. Nous n’avons plus qu’à nous laisser porter par ce parcours de rêve !!!

Visite libre de l’exposition  – baptisée « Eclats d’eau » – colorée et vivante à souhait, pleine de bruissements d’eau,  comme le veut le thème de l’exposition , à l’image des « Journées du Patrimoine » version  2017. Plusieurs villes ont répondu à l’appel et animé l’exposition de leur composition : Nantes , Macon , Péronnas , Albi , Bourg en Bresse etc , etc…  rivalisant d’ingéniosité , par l’ampleur  et  l’originalité des décors  et la palette des  couleurs . Les « Apprentis » du monde entier  ont réalisé, eux,  des œuvres prometteuses sur le thème de l’eau  ( la cascade en particulier  ) : étaient représentés la Belgique , l’Italie , l’Allemagne , la Bosnie , le Canada ,  le Brésil, le Portugal  etc, etc… mais aussi  la région Auvergne et Péronnas ( MFR L a Vernée )

Fête traditionnelle, s’il en est , les Floralies réunissent une foule considérable de visiteurs , éclairés ou pas , venant  des  4 coins de l’hexagone et même bien au-delà si l’on en juge par les « langues » que l’on peut décrypter au hasard  d’une émotion difficilement contenue devant le spectacle offert. Tous sont là pour l’émerveillement. Les émotions aiguisent l’appétit, c’est bien connu , alors vers  13 h 15, les plus affamés vont rejoindre le « coin » Restauration gastronomique managé  par un traiteur du cru et  quelques minutes plus tard,  seulement , pour les autres bloqués dans les bouchons des salons d’Ainterexpo. Le service sera rapide et précis, exécuté par une batterie de serveurs en tenue , dans un ballet  endiablé !  En entrée , nous sera servi un « opéra » tomate / basilic, tartare d’écrevisses , carpe fumée , petite mâche. Le tout , excellent sur un tempo enjoué ! Puis en plat , une volaille fermière de l’Ain ( encore jeune …. ) à la crème de Bresse et sa timbale de riz accompagnée de petits légumes beurrés. De circonstance allez vous dire , certes, mais servie  avec une sauce bien travaillée et chaude juste comme il faut ! L’assiette de fromage fera  la part belle au bleu de Bresse, comme il se doit, et  sera suivie d’un entremet aux fruits exotiques  et son coulis du meilleur goût. L’ensemble fut arrosé d’un blanc , fruité et de bon aloi et d’un rouge  – cépage  Gamay – bien convenable.

Pour ceux qui avaient encore un petit creux ? , mais aussi quelques « picaillons » à dépenser, un petit détour par le hall C s’imposa. Commerces de bouche mais aussi  plus artistiques ,  de fleurs, luminaires , bijoux, bulbes , mobilier etc , etc…. offrirent encore  une  occasion  supplémentaire de rêver !

15 H , départ en direction de Saint  Etienne du Bois , où nous allons participer à une visite commentée de l’exploitation de Christophe Vuillot (  125 impasse de Pommier  01370 St Etienne du Bois  tel 04 74 25 85 58 ). La ferme date  , sans doute,  de la fin du  17 ème siècle. Elle a été exploitée avant lui par ses grands parents. Et c’est par passion que C Vuillot a repris le flambeau, après avoir mené une carrière de scientifique en laboratoire. L’entretien a lieu dans la cour de la ferme , afin de ne pas risquer de « contaminer » les volailles. Elles bénéficient d’une  « AOP » ( Appellation d’Origine Protégée) sur les départements  de l’Ain en totalité  , et le Jura et la Saône et Loire en partie seulement. Entreprise familiale, 8000 volailles / an sont élevées et commercialisées par notre hôte, qui souhaite conserver une taille humaine à son exploitation. Ses clients sont des particuliers et des restaurateurs, qui retiennent très longtemps à l’avance sa production. De nombreux prix sont venus récompenser son travail et en particulier ceux attribués lors des « Glorieuses » annuelles de Bourg en Bresse. La répartition est équilibrée entre chapons , poulardes et poulets de Bresse. Rappelons qu’ ils  portent nos couleurs avec panache : Bleu pour les pattes, Blanc pour les plumes et Rouge pour la crête…

L’exposé de C Vuillot fut très chaleureux  , mais aussi tourné vers les contraintes sanitaires très lourdes auxquelles sa profession doit faire face. Nous partageons aisément les inquiétudes du Chef d’entreprise. Dans la foulée  C Vuillot nous convie à une dégustation  de gésiers confits de sa production, agrémentée d’un petit chardonnay du Bugey gouleyant à souhait ! A ce stade de la visite , et pour lui montrer toute la confiance que nous avons dans ses produits, nous nous montrons très actifs… Ce fut un petit régal pour les papilles et une belle communion pour le groupe Séniors.Nous ne pourrons nous empêcher de passer par le magasin avant de saluer notre hôte !

Un grand merci à vous, organisateurs, pour la réussite de cette belle journée et à vous aussi ,  participants,  dont la fidélité ne cesse de  progresser avec le temps.

 L’ASSOCIATION…

Riche de ses 75 adhérents toujours fidèles, le Groupe Séniors se réunit tous les 1ers  et 3èmes mardis du mois SALLE VALENCIENNES pour des activités conviviales : jeux de société, promenades, randonnées et sorties.

Cette année a  été  marquée par notre voyage à Paris les 6 et 7 avril grâce à l’initiative de notre  présidente  et à l’aide de notre député. 50 personnes ont participé et sont revenues enchantées: spectacle, visite de Paris et du Parlement…

Le 7 juin, nous avons fêté nos conscrits après la projection d’un petit film relatant notre voyage. Le 5 juillet a eu lieu une randonnée vers Meaux la montagne avec un agréable repas. Le 10 novembre,  nous avons passé un bon moment lors de la visite de Chatillon sur Chalaronne, avec son musée du train miniature et son restaurant.

Les sorties se font surtout en covoiturage (des affiches vous renseignent).

Contact: René Moulard

Chemin de Bellevue

69870 Saint Just d’Avray

06 37 39 53 67

rene.moulard@orange.fr